Les emballages Tetra Pak ont une influence très limitée sur le climat car ils sont principalement fabriqués avec des matières premières renouvelables. En outre, nous consommons aussi peu d’énergie que possible pour la production de nos cartons à boissons. Dans la plupart des cas, cette énergie est également renouvelable.

La consommation d’énergie libère des gaz à effet de serre, dont du CO2. L’émission totale de CO2 et d’autres gaz à effet de serre à travers toute la chaîne, de la matière première aux déchets, est appelée « empreinte climatique ».

Pour vous donner une idée de l’empreinte climatique des emballages Tetra Pak, nous avons comparé plusieurs types d’emballages.

TTP_climat_fr

Intéressant à savoir : un emballage Tetra Pak est constitué à 4% seulement de l’emballage et le reste est le contenu ! Cette proportion contenant/contenu est plus petite que celle d’un œuf, constitué à 13 % environ de son contenant, à savoir la coquille. Comparons à un autre conditionnement pour boissons : une bouteille de vin est constituée à 40% environ de son contenant.

Sources

* Ökobilanzieller Vergleich von Getränkekartons und PET-Einwegflaschen (LCA of Beverage Cartons and PET One-Way Bottles), (2006); IFEU Heidelberg, commissioned by FKN, Wiesbaden. Peer reviewed LCA for German conditions. Results for 1-liter juice aseptic packages (beverage carton & PET bottle).

** Life Cycle Assessment for Drinks Packaging Systems II Phase 1, (2000); Prognos GmbH, IFEU Institut, commissioned by Umweltbundesamt (German Federal Environmental Agency), Berlin. Peer reviewed LCA for German conditions. Results for 1-liter juice bottle (one-way glass).